LA FIBRE OPTIQUE

 

Tout savoir sur la Fibre optique à Chevry-Cossigny

Au 31 mars 2022, seul 72% du territoire français était raccordé à la fibre. Contrairement à de nombreux territoires ruraux ou péri-urbains, Chevry-Cossigny dispose bien d’un réseau de fibre optique public qui dessert les habitations. Il s’agit d’un réseau Fibre To The Home (Ftth) qui permet aux Chevriards d’avoir la fibre optique directement dans leurs habitations.

Ce réseau appartient à Seine-et-Marne Numérique, un syndicat mixte ouvert (établissement public) qui réunit le Département de Seine-et-Marne, la Région Île-de-France et les intercommunalités afin d’assurer l’aménagement numérique du territoire. Il est exploité, dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP) par l’opérateur d’infrastructure XP FIBRE (ex Covage). Il est ensuite loué à des fournisseurs d’accès internet (FAI) qui proposent leurs services directement aux habitants.

Ce réseau a été créé en 2012, dans le cadre d’une opération nationale visant à expérimenter le déploiement de la fibre optique dans des zones rurales. A l’époque, 6 communes ont été retenues en France, dont celle de Chevry-Cossigny. Si cette expérimentation a inspiré de nombreux projets et permis de définir un cadre au déploiement de la fibre optique dans la France entière, il s’avère que le réseau est aujourd’hui saturé et en grande partie obsolète. En effet le réseau avait été calibré en fonction des habitations existantes à l’époque et, depuis, la technologie et la réglementation ont évolué. Alors que toute extension du réseau existant est impossible, XP FIBRE est dans l’obligation de repenser la globalité du réseau et de reconstruire le maillage de notre commune. Ces travaux auraient dû être anticipés il y a maintenant plusieurs années et, malheureusement, cela n’a pas été le cas. Sous l’impulsion de la municipalité installée depuis 2020, les études sont enfin initiées. Cependant, le réseau de Chevry-Cossigny ne devrait pas être totalement opérationnel avant le 2ème semestre 2023.

Très concrètement, aucun nouvel abonné ne peut se raccorder sur le réseau existant sans qu’un autre abonné Chevriard ne soit « débranché ». Aussi, si votre foyer ne possède pas de Prise Terminale Optique (PTO) ou d’abonnement souscrit auprès d’un opérateur desservant la commune, vous ne pourrez pas en obtenir avant que la totalité du réseau ne soit reconstruit.

Pour les foyers dont la ligne dysfonctionne, il revient à votre fournisseur d’accès à internet de faire le nécessaire pour que leurs techniciens identifient la cause du problème et interviennent. Si ces derniers n’assument pas toujours leurs responsabilités, la municipalité ne peut en aucun cas se substituer à eux et intervenir pour débloquer les situations personnelles des habitants. Bien entendu, toutes les demandes transmises en mairie sont relayées par la municipalité au Fournisseur d’Accès à Internet concerné.

Rappel historique, l’arrivée de la fibre à Chevry !

À l’automne 2009, à Chevry-Cossigny, le débit internet proposé par les différents opérateurs ne dépasse que très rarement les 1Mo. Impossible de bénéficier des offres « Triple Play », de télécharger des fichiers lourds et même de regarder des vidéos en ligne. Ici comme ailleurs en France, les différents opérateurs nationaux ne souhaitent pas investir car le déploiement de la fibre optique est beaucoup moins rentable que dans les zones plus denses.

Alors, plutôt que de rester immobile, l’équipe municipale menée par Pierre Bazier, lance une réflexion sur le déploiement d’un réseau de fibre optique public. Le projet imaginé par les élus est ambitieux : amener la fibre jusqu’à chez l’habitant (Fibre To The Home : Ftth).

En 2011, l’État lance un appel à projet national en vue de mener une expérimentation et tester le déploiement de la fibre optique dans les zones rurales. Les projets doivent être présentés par les Conseils Généraux (devenus départementaux depuis).

6 communes en France sont retenues et Chevry-Cossigny en fait partie ! Le projet estimé à 1,5 million d’euros sera co-financé par l’État, le Conseil Départemental, la Région Ile-de-France et la commune. Tout commence à s’organiser autour de Semaphor77 (l’opérateur du département) qui supervise le chantier d’envergure prévu sur plusieurs mois. En une journée et demi, toutes les prises sont réservées. La commune commence alors une liste d’attente… et continue de relancer les financeurs pour une extension de l’enveloppe budgétaire afin de raccorder toutes les habitations. L’engouement est tel que, après plusieurs mois de négociation, le budget dédié au projet est augmenté par les financeurs. Les 1100 foyers demandeurs seront donc équipés. C’est une première en France.

Dans toute la ville, les tranchées sont réalisées, les câbles de fibre optique déroulés, les premières prises font leur apparition dans les foyers. Les réunions techniques s’enchainent les unes après les autres. À Chevry-Cossigny, il y a toutes les sortes de déploiement : souterrain, aérien, sur équipement public comme privé… Il faut établir des conventions qui serviront ensuite à tout le pays, mettre en place des procédures qui seront utilisées dans tous les autres déploiements…

18 mois après les premiers coups de pioches, les prises sont toutes installées. Il reste ici et là quelques soucis techniques mais, le réseau fonctionne.

En 2013, Chevry-Cossigny devient la première commune de France entièrement fibrée jusqu’à chez l’habitant.

 

Foire aux questions !

Qui fait quoi ?

A l’origine, ce réseau a été construit par la société Covage. Le Conseil Départemental, propriétaire du réseau, a ensuite lancé une Délégation de Service Public visant à retenir un opérateur pour gérer et maintenir le réseau. La société Sémafor77, filiale du groupe Covage, a été créée à cet effet. En 2021, Covage a été rachetée par l’entreprise XP FIBRE, 1er opérateur d’infrastructures réseau de fibre optique indépendant de France. Aujourd’hui, ce sont les équipes d’XP FIBRE qui entretiennent et gèrent le réseau de fibre optique de Chevry-Cossigny. XP FIBRE loue ensuite le réseau aux Fournisseurs d’accès à Internet qui desservent la commune.

 

Quels fournisseurs d’accès à Internet proposent leurs services à Chevry ?

A Chevry-Cossigny vous pouvez souscrire une offre fibre optique auprès d’Orange, de Comcable, de Coriolis, de Nordnet, d’Ozone et de Videofutur. Seuls ces Fournisseurs d’accès à Internet ont installé du matériel actif sur le réseau qui dessert notre commune. Les autres n’ont pas investi et ne peuvent pas proposer leurs services.

 

Est-ce que d’autres Fournisseurs d’Accès à Internet proposeront leurs services à terme ?

Oui. Quand les travaux auront été réalisés, courant 2023, tous les Fournisseurs d’accès à Internet pourront proposer leurs services.

 

Ça changera quoi lorsque les travaux auront été réalisés ?

Les habitants qui ne pouvaient pas se raccorder pourront enfin le faire. Par ailleurs, la qualité du réseau sera améliorée et la maintenance de ce dernier facilitée par le déploiement d’armoires de sous-répartition, dans les différents quartiers de la ville.

 

Si la fibre coupe chez moi, que dois-je faire ?

Il arrive parfois, comme sur tous les réseaux, que des pannes perturbent le bon fonctionnement des services proposés. Si cela vous arrive, vous devez contacter votre fournisseur d’accès à internet pour qu’il débloque la situation. Ils ont tendance à vous renvoyer vers les services municipaux mais la municipalité ne peut pas intervenir dans cette situation. C’est comme pour la fourniture du l’eau, du gaz ou de l’électricité, ce n’est pas la compétence de la commune.

 

LES BONS CONTACTS !

Le propriétaire du réseau :
Seine-et-Marne Numérique
www.seine-et-marne-numerique.fr
contact@seine-et-marne-numerique.fr

Le gestionnaire du réseau :
XP FIBRE
www.xpfibre.com
contact@xpfibre.com

 

Une nouvelle construction ?

Vous êtes un particulier ou une entreprise et vous souhaitez déclarer une nouvelle construction (de 1 à 3 logements ou locaux professionnels) ? Pour préparer la desserte en fibre optique de votre parcelle, il est impératif de déclarer votre construction sur www.xpfibre.com

Attention, il convient de prévoir un minimum de 6 mois à partir de votre demande de raccordement !